Accueil du site > les P’tits Doudous > Histoires pour P’tits Doudous > Voyage en tramway...

une Histoire pour P’tits Doudous

Voyage en tramway...

vendredi 4 février 2011, par D & M

Pour un événement, c’en est bien un !... Ce matin, départ pour la ville, la grande… Bernadette accompagne sa maman à Nancy, tout un voyage !... Que dis-je, une expédition !…

Ce jour là, Bernadette a mis sa plus belle robe à fleurs, de petites socquettes blanches dépassent de ses souliers vernis noirs et un joli ruban retient ses cheveux.

Pour commencer, de bon matin, après un petit déjeuner vite avalé, chacun enfourche son vélo pour franchir les 8 km qui séparent le petit village de Houdelmont de Pont-Saint-Vincent.
Le voyage débute facilement en empruntant la descente du chemin du Creuil qui mène à la route de Nancy. A travers la campagne vallonnée , la petite route suit le ruisseau des Grandes Côtes qui rejoint la vallée du Madon puis de la Moselle. Tout en pédalant Bernadette arrive ainsi à Pont-Saint-Vincent, ville qui doit son nom au pont de bois qui permettait au XIIIe siècle de traverser la Moselle.

Ici changement de décor : les petites rues du village ont laissé la place à de belles artères commerçantes, Bernadette passe à coté de la gare mais ne prend pas le train, elle abandonne son vélo un peu plus loin pour prendre le tramway qui relie Pont-Saint-Vincent à Nancy.
En effet, depuis le 20 novembre 1910, les voitures à chevaux ont laissé la place à des voitures à traction électrique qui permettent de rejoindre directement la place du Marché à Nancy en prenant la ligne 14…
Bernadette, bien installée sur les banquettes de bois du tramway, accompagne ainsi sa maman vers la capitale des ducs de Lorraine en découvrant, à travers la vitre, un paysage tout nouveau pour elle.

Tout d’abord la traversée de la Moselle sur le pont du chemin de fer : qu’elle est large cette rivière !... Le petit ruisseau de son village dans lequel s’ébrouent quelques grenouilles et autres alevins, passerait, à coté, pour un vulgaire filet d’eau que l’on saute en une enjambée alors que la Moselle semble infranchissable.
D’ailleurs, quelques années plus tard, pendant la guerre, après que le pont ait été détruit le 3 septembre 1944, il fallait poursuivre à vélo pour prendre le tramway à Neuves-Maisons.

Un peu plus loin, le tramway laisse à sa droite l’usine et ses hauts-fourneaux d’où montent vers le ciel de larges volutes de vapeur blanche.
En prenant de la hauteur, le paysage s’ouvre sur toute la vallée de la Moselle dominée par le plateau Saint-Barbe et son fort.
Après être passé sous les wagonnets qui, sur le chemin du Coucou, descendent le minerai de fer jusqu’à l’usine en contre bas, le tramway traverse le plateau de Haye et sa forêt avant de déboucher au dessus de la vallée de la Meurthe et plonger vers Nancy…

Bernadette ouvre ses yeux en grand … La grande ville l’attend, mais c’est une autre histoire !…

Portfolio

Nancy : le tramway rue St Jean le tramway 14 dans la montée (©Photo A. Arthur, Coll N. Husson)

4 Messages de forum

  • Voyage en tramway... Le 5 janvier 2011 à 08:27, par Chantal & Francis

    superbe histoire, tu ecrits un livre ??

    • Voyage en tramway... Le 5 janvier 2011 à 09:24, par Dom & Marcel

      Non, juste une petite histoire imaginée à partir de quelques mots que j’ai trouvé en haut d’une page de l’Est-Républicain...

      • Voyage en tramway... Le 29 décembre 2011 à 21:51

        Il y a une petite erreur dans cette histoire : le tram ne passait pas sous, mais au dessus du chemin de fer minier.

        • Voyage en tramway... Le 30 décembre 2011 à 12:44, par D & M

          Merci pour cette précision, mais en écrivant cette historiette, n’ayant pas connu le tramway, j’ai un peu imaginé...