Accueil du site > la Haute Charme > Miscellanées > "Résolutions pour l’époque où je deviendrai VIEUX"

Méditation 5

"Résolutions pour l’époque où je deviendrai VIEUX"

dimanche 1er juillet 2012, par D & M

SWIFT Jonathan écrivait en 1699 "Résolutions pour l’époque où je deviendrai VIEUX".

En voici le texte intégral :

Ne point épouser une jeune femme.
Ne point fréquenter les jeunes gens, à moins qu’ils ne le désirent.
N’être point maussade, ni morose, ni soupçonneux.
Ne pas mépriser le présent, ses manières de voir, son genre d’esprit, ses modes, ses hommes, ses guerres, etc.
Ne point aimer les enfants.
Ne pas rabâcher sans cesse la même histoire aux mêmes gens.
Ne pas être cupide.
Ne pas négliger la décence ou la propreté, de peur de devenir dégoûtant.
N’être pas trop sévère pour les jeunes gens, mais faire une large part à leurs enfantillages et à leurs faiblesses.
Ne pas accorder d’influence, ni même prêter l’oreille, à de bavards coquins de domestiques, ou autres.
Ne pas être trop prodigue d’avis, et n’en donner qu’à ceux qui en demandent.
Prier quelque bon ami de me prévenir de celles de ces résolutions que je viole ou néglige, et en quoi, et me réformer en conséquence.
Ne pas trop parler, surtout de moi.
Ne pas me vanter de ma beauté passée, ni de ma force, ni de ma faveur auprès des dames, etc.
Ne pas écouter les flatteries, ni me figurer que je puis être aimé d’une jeune femme.
Ne pas être tranchant ni entêté dans mes opinions.
Ne pas me donner pour observer toutes ces règles, de crainte que je n’en observe aucune.

© Jonathan Swift, Les bonnes Manières, Editions du Griot, (1989)